Jardinage

Être écolo, veut surtout dire ne pas gaspiller. Dans le jardin, cela signifie éviter de gaspiller l’eau, recycler ces déchets dans le compost, avec les déchets de jardinage et les restes du potager, et se débarrasser judicieusement des pots en plastique, des sacs de sol, etc.

La règle suivante est importante: ne pas nuire à l’environnement ! C’est éviter les engrais chimiques qui se répandent dans les rivières, les océans et les zones humides et ne pas planter d’espèces envahissantes susceptibles de détruire certaines variétés indigènes. Les pesticides et les herbicides ont tendance à tuer beaucoup plus de créatures que le ou les deux insectes dont vous essayez de vous débarrasser.

Enfin, l’éco-jardin rend ! En créant un habitat faunique convivial, vous fournissez nourriture et abri aux oiseaux, papillons, lézards, coccinelles et autres créatures. En incluant des produits comestibles dans votre jardin, vous pouvez aussi produire de délicieux fruits et légumes pour votre famille et vos amis.

Le jardinage écologique consiste à travailler avec la nature et non contre elle.

Même en ville et sans jardin on peut cultiver des plantes aromatiques, des légumes, des fruits et des fleurs.

Mais alors que le jardinage et le potager reviennent à la mode, les pratiques des particuliers ne sont pas toujours respectueuses de l’environnement : trop de pesticides inutiles ou trop peu de biodiversité à cause de l’artificialisation du jardin par exemple.

Quand on décide de jardiner durablement, il faut accepter de redonner des droits à la nature et tolérer un certain degré d’infestation qui ne nuise pas au résultat, avant d’intervenir, et privilégier les interventions manuelles et naturelles. C’est également accepter des fruits et légumes peut-être plus petits et une récolte moins abondante, mais aussi plus saine !

composteur vonchefpotager d'intérieur autonome lolo