Pourquoi et Comment Recycler ses Déchets Organiques ?

Les déchets organiques représentent 35% du contenu de nos poubelles, soit environ 100 kg par habitant et par an !

Recycler ses déchets organiques permet de réduire le contenu de sa poubelle et ainsi le volume d’ordures ménagères à traiter par la collectivité. 

Moins d’ordures à traiter signifient aussi moins de CO2 liée à la collecte, à l’incinération ou au stockage des déchets.

En somme, c’est aussi développer son autonomie et sa responsabilité vis à vis des déchets que nous produisons.

Que trouve-t-on dans les déchets organiques ?

Les déchets organiques sont toutes les matières animales ou végétales comme par exemple :

  • Les produits animaux : sang, viande, lait…
  • Les légumes et les restes alimentaires
  • Epluchures de fruits
  • Les déchets du jardinage : feuilles mortes, herbes, broyats de branches…
  • Coquilles d’œufs
  • Marc de café et sachets de thé (en papier)
  • Restes de pain écrasés
  • Sciure et copeaux de bois

Le Compostage : Qu’est-ce que c’est ?

Le compostage est un processus biologique de conversion et de valorisation des matières organiques. Autrement dit, au contact d’oxygène et d’eau les déchets vont se dégrader par l'action conjuguée des bactéries, champignons et micro-organismes.

Au terme de ce processus on obtiens un produit stabilisé, hygiénique, semblable à un terreau, riche en composés humiques et minéraux, le compost !

Dans la nature, les végétaux morts se décomposent et se recyclent à l’infini. Le compostage reproduit ce cycle naturel de la matière.

Compostage en tas

Idéal pour tous ceux qui disposent d’un jardin, le compostage en tas est la façon la plus simple de composter.

Elle est économique, facile d’installer et vous n’aurez aucune contrainte de volume. En revanche, le tas ne sera pas protégé des animaux, des intempéries et n’est pas très esthétique.

Compostage en bac

Il peut être en bois où en plastique (pas vraiment écologique !), s’acheter dans le commerce ou se fabriquer. 

Le processus est le même qu’avec le tas, néanmoins le compost sera protégé du soleil, de la pluie et des animaux. 

Le compostage va être plus rapide car le bac maintient la chaleur. Il est important de le placer à même la terre, de façon à faciliter la montée des micro-organismes.

Lombricompostage

Le lombricompostage permet de recycler ses déchets organiques de cuisine en collaboration avec un tout petit animal

Capable d’avaler chaque jour l’équivalent de son poids en résidus de cuisine, puis les digérer, pour ensuite les rejeter en terreau très riche.

Cet animal est un vers de terre rouge, champion des détritivores, appelé Eisenia.

Compostage partagé

Le compostage partagé en pied d’immeuble ou en quartier. Une solution pour ceux qui n'ont pas de jardin pour stocker les déchets alimentaires, mais qui veulent tout de même participer au recyclage.

Le site biodechets.org à mit en place, une carte collaborative qui fait la liste des composteurs collectifs.

Vous pouvez ainsi en trouver un à côté de chez vous ou lancer votre composteur et le référencer sur la carte.

Compostage individuel

Le compostage individuel permet de recycler chez soi certains déchets organiques de la cuisine et du jardin et d’obtenir un compost pour ses propres besoins de jardinage. 

Il est possible d’acheter des composteurs de cuisineadaptés à un usage individuel et à votre intérieur.

Le Compost à quoi ça sert ?

Le compost est une réelle alternative aux produits chimiques et aux engrais. En effet, grâce à la décomposition de nos propres déchets, nous sommes capables de produire un engrais organique digne des meilleures solutions pour nourrir et soigner nos plantes.

Le compost répond sans aucun doute au fort engouement que l’on connaît pour le Bio et le respect de l’environnement en général.

Amendement naturel, il améliore la structure du sol, l’enrichit en matière organique sans détruire les micro-organismes si importants pour les végétaux. 

Au contraire d’un engrais minéral, il est disponible pour les plantes sur le long terme et ne viendra pas polluer les nappes phréatiques et les rivières.

Le compost est aussi très utile pour la faune sauvage. Beaucoup d’espèces profitent en effet de la chaleur dégagée par la décomposition de la matière organique.  

À savoir que la température au centre d'un tas de compost peut atteindre 80°C, c'est pourquoi en hiver, les hérissons mais aussi les grenouilles ou les crapauds élisent domicile dans un tas de compost en attendant des températures plus clémentes.

Pourquoi faire du compost ?

Les raisons de composter sont multiples, mais deux enjeux majeurs sont en particulier à prendre en considération.

En premier lieu, la diminution de la pollution et en second l’amélioration de la qualité des sols.

La diminution de la pollution

Lorsqu’on composte, on recycle nos déchets organiques en ressources. 

Alors que lorsque ces déchets sont enfouis dans une décharge et se décomposent sans oxygène, ils se transforment en biogaz. Principalementle méthane, l'un des principaux gaz responsables du phénomène de l'effet de serre.

Moins d’ordures à traiter par la collectivité signifient aussi moins de CO2 liée à la collecte, à l’incinération ou au stockage des déchets.

L’amélioration de la qualité des sols

Les effets d’un apport de compost sur les sols se traduit généralement par un enrichissement du sol en carbone, en azote et en phosphore organique et minéral.

Ses éléments nourrissent les plantes, les arbres et les végétaux et ainsi stimulent la régénération naturelle et améliorèrent considérablement la croissance des plantes.

Les effets bénéfiques de ces apports organiques sont multiples : ils augmentent la capacité des sols à retenir l’eau, notamment par l’augmentation de la porosité des sols, mais aussi par leur capacité propre à retenir l’eau.

On évite ainsi aussi l’emploi d’engrais chimiques, qui contaminent les sols, les nappes phréatiques et les fruits et légumes de notre potager.

CONCLUSION

Lors d’une démarche de diminution et de recyclage des déchets ménagers, il est aussi important de penser aux déchets organiques.

En effet, ces déchets représentent plus d’un tiers du contenu de nos poubelles.

Pour les recycler efficacement, le compostage est la meilleure solution.

En fabricant du compost, individuellement ou en partage, dans sa cuisine ou dans son jardin. On contribue à l’amélioration des sols, on diminue le volume de nos poubelles et aussi de nos émissions de gaz à effet de serre.

Alors continuons à trier nos déchets et transformons nos déchets organiques en compost !

Laissez un commentaire 0 commentaires

Laissez un commentaire: