Comment réussir un potager en appartement ?

Quoi de mieux pour consommer des produits frais et de saison que cultiver son propre potager ? Mais comme moi, vous habitez dans un appartement et votre rêve était jusqu’ici de déménager à la campagne. Aujourd’hui avec ces conseils pour réussir un potager intérieur ce n’est plus nécessaire !

Quels sont les erreurs à éviter ? Quels fruits et légumes planter ? Quel emplacement choisir ?

Avec mes explications vous allez réussir à faire pousser des légumes en appartement ou avoir un potager intérieur.

Quel emplacement choisir pour mon potager ?

La première étape à respecter, est évidement de choisir l’emplacement idéal. La place disponible est un critère essentiel à prendre en compte. Mais il faut surtout choisir un endroit sec, bien aéré et lumineux.

La luminosité est importante, il faut savoir que 6 à 8 heures d’ensoleillement par jour sont recommandées pour la culture de la plupart des légumes et herbes aromatiques. Il faudra donc veiller à ce qu’ils soient dans un endroit bien exposé, notez cependant que le soleil direct n’est pas nécessaire.

Il vous faudra ensuite choisir un contenant. Sachez qu’Il faut impérativement l’adapter au végétal que vous allez cultiver. Il est donc souhaitable de définir la culture avant de choisir les pots ou les bacs. L’important est qu’ils soient de taille suffisante, et surtout percés afin d’évacuer le surplus d’eau.

jardin potager balcon

Quels fruits et légumes planter ?

Les plantes aromatiques peuvent être cultivées dans tous les types de pots. Les pots en terre cuite avec un trou permettant le drainage ou les pots en verre. Une solution plus originale est le tube végétal à poser, accrocher ou suspendre. 

Pas toutes les herbes aromatiques ​​​​supportent une culture intérieure. Cependant, celles que l’on peut faire pousser en pot sont aussi les plus utilisées en cuisine :

  • Aneth
  • Basilic
  • Ciboulette
  • Coriandre
  • Estragon
  • Laurier
  • Menthe
  • Persil
  • Romarin
  • Sauge
  • Thym

Vous pouvez aussi choisir de planter les plus classiques :

  • Salades
  • Tomates
  • Tomates cerise
  • Lavande
  • Épinards
  • Blette
  • Roquette
  • Choux Kale
  • Aubergines
  • Carottes
  • Courgettes
  • Radis
  • Poivrons

Plus vous pouvez planter de variétés différentes, mieux c’est. En effet, l’association de cultures sera une technique bénéfique pour votre potager. Cette technique permet de profiter des avantages de la diversité biologique et est également une solution efficace contre l’emploi de produits chimiques.

salade potager

Quel type de potager choisir pour le balcon ?

Selon la surface disponible, vous pouvez choisir entre plusieurs types de potager sur balcon, à savoir :

  • En hauteur : des tables de culture sur pieds ou sur roulettes; des accroches murales.
  • Carré : pour maximiser l’espace et diviser la surface de culture en carrés (25 à 50 cm pour chaque culture)
  • En Kit : kits potager modulaires et prêts à assembler

Certaines cultures nécessitent plus de place que d’autres, il faut donc aussi en tenir compte.

  • Bacs de 40 à 50 cm de profondeur : aubergines, concombres, tomates, courgettes. 
  • Pots de 15 à 20 cm de profondeur : les aromates, les salades ou les radis.
  • Bacs suspendus : les aromates et les tomates cerise par exemple.

Quel type de potager choisir pour l’intérieur ?

Pour cultiver vos légumes et herbes aromatiques à l’intérieur de nombreuses possibilités s’offrent vous. Votre choix va dépendre de plusieurs critères, comme par exemple le budget disponible ou bien même l’aspect esthétique.

Ainsi, pour votre intérieur vous allez pouvoir choisir entre :

  • Kits « prêt à planter »: graines, contentants en verre.
  • potager traditionnel: pots en terre cuite ou en verre, graines.
  • potager autonome: potagers d’intérieur avec système d’arrosage et lampes LED intégrées (certains modèles sont connectés). Fonctionnent avec des graines ou des capsules.

⇨ Voir mon article sur le potager d’intérieur

compost matière organique

Potager intérieur: Quelles sont les erreurs à éviter ?

Pour bien réussir votre potager, il faudra avant tout bien choisir son emplacement. Ensuite, il est conseillé de bien penser votre projet. En effet si certaines associations de cultures sont bénéfiques, d’autres en revanche sont à éviter. 

Certaines variétés de légumes ont les mêmes besoins nutritifs. Si vous les associez dans votre potager, celles-ci vont essayer de se développer les unes au détriment des autres. Évitez donc par exemple de planter les carottes près des tomates. Ou encore des oignons près des choux qui n’apprécient pas non plus la compagnie des pommes de terre et se concurrencent.

Pensez à la vitesse de développement de vos légumes. Dans un petit espace, privilégiez ceux au développement rapide. 

Les plantes à bulbes (ail, oignons, échalotes), les artichauts, ou encore les poireaux nécessitent des cultures sur le long terme. Ils iront donc monopoliser votre espace durant des mois, tout comme les pastèques, les melons, les courges ou les potirons. N’oubliez pas que ces légumes fruits nécessitent de grandes surfaces pour se développer.

Si vous débutez dans le jardinage, privilégiez pour commencer des légumes faciles à cultiver comme la laitue, le radis, le concombre ou bien les tomates cerise.

Pensez ensuite également à apporter suffisamment de nutriment à votre terre(compost, cendre, humus…) ses éléments nourrissent les plantes et améliorèrent considérablement la croissance des plantes, fruits ou légumes.

Pour conclure, ne négligez pas la surveillance de votre potager ! Il faut le surveiller un minimum pour déceler le moindre signe de maladie ou de carence.

Bien sûr n’oubliez pas d’arroser régulièrement selon le besoin des cultures que vous choisissez. Privilégiez l’eau de pluie ou à défaut laissez l’eau du robinet quelques jours dans un fût.  Celle-ci va ainsi perde une partie de son chlore et s’enrichir avec toutes sortes de microorganismes.

Laissez un commentaire 0 commentaires

Laissez un commentaire: