Manger localement, la nourriture comme mouvement de médecine

Selon Abdelaziz El Mansouri, le directeur de l’école Innov’Naturopathie, spécialisée dans la formation en naturopathie : manger des aliments cultivés localement est une habitude que plus de gens devraient adopter. En effet, manger local n'est pas une tendance éphémère mais un retour conscient à la façon dont les humains consomment la nourriture depuis des milliers d'années. Ce mouvement vise aussi à améliorer les économies locales, développer des réseaux alimentaires plus autonomes et générer un plus grand engouement pour une alimentation saine.

Que signifie manger «local» ?

Bien qu'il n'y ait pas de définition unique qui fasse autorité. Manger localement peut-être décrit comme un échange de bons procédés entre des producteurs qui vendent des aliments directement par le biais des marchés de producteurs régionaux. Des menus et repas à base de produits fermiers à l'école et des dispositifs qui éliminent les longs transports ainsi que le recours à des intermédiaires qui importent des produits étrangers. 

Les avantages de manger localement suscitent également un intérêt croissant dans le milieu pédiatrique. Nous constatons un intérêt dans les écoles et les centres communautaires pour développer et mettre en œuvre des jardins scolaires. Des menus de cantines issus de producteurs locaux et même des jardins communautaires dans les hôpitaux. De cette façon, les enfants ont la possibilité de s'impliquer et d'aider à cultiver leur propre nourriture. Ils s'approprient ainsi réellement les projets et apprennent une alimentation saine par la même occasion.

Le principal avantage de manger des aliments cultivés localement est que cela donne à votre corps les nutriments dont il a besoin. Cela limite les substances qui peuvent vous être nocives, telles que par exemple le sucre, le sirop de maïs à haute teneur en fructose, et les graisses trans synthétiques. Un nombre croissant de recherches suggèrent qu'en choisissant de manger local, vous pouvez éviter ou inverser une variété de maladies qui peuvent à la fois raccourcir votre durée de vie et diminuer sa qualité. Des maladies comme : 

  • le diabète, 
  • les maladies cardiaques,
  • l'hypercholestérolémie,
  • l'hypertension
  • et de nombreux types de cancers.
manger localement marché fruits et légumes

Une attention particulière à la Nutrithérapie

« Que ton aliment soit ton médicament » est une expression devenue courante qui est utilisée de plus en plus dans le milieu des professionnels de la santé et des praticiens de la médecine intégrative. Non seulement la nourriture nous permet un apport énergétique. Mais elle joue aussi un rôle central dans la santé. Après avoir examiné les données et les résultats, les médecins sont unanimes « un régime alimentaire composé principalement d'aliments hautement transformés peut considérablement augmenter les chances de contracter prématurément des problèmes de santé. »

En effet, selon un rapport de l'Organisation mondiale de la santé, la grande majorité des décès attribués aux maladies cardiaques et aux accidents vasculaires cérébraux sont causés par une consommation insuffisante de fruits et légumes frais.

La médecine intégrative et fonctionnelle proposée dans les programmes de formation est une approche de santé qui prend en compte la personne dans son ensemble - y compris dans ses habitudes alimentaires. En plus de traiter les maladies et les symptômes, les praticiens de la médecine intégrative mettent également l'accent sur la promotion de la santé et la prévention des maladies. Grâce à des interventions fondées sur la science et une solide relation patient-praticien.