Slow Travel ou comment voyager en Europe sans prendre l’avion ?

L’impact du tourisme sur l’environnement est indéniable, il représente aujourd'hui, selon une étude parue dans la revue Nature Climate Change8% des émissions mondiales de gaz à effet de serre ! C'est pour cette raison qu'on assiste depuis peu à une nouvelle tendance. Celle du flight shame ou flygskam (en suédois) qui correspond à se sentir coupable de prendre l'avion à cause de ses effets néfastes sur l'environnement. L'athlète olympique Björn Ferry est l'instigateur et principal porte-parole de cette tendance en Suède.

Il est vrai que l'avion pollue. Il aurait laissé en 2018, environ 918 millions de tonnes de CO2 dans le ciel. Mais est-ce que le flygskam est vraiment une bonne idée ? Quelles sont les alternatives pour voyager en Europe sans avion ? Ces alternatives existent car l'avion perd de plus en plus de terrain et devient même parfois minoritaire, même sur des trajets dépassant 4 heures.

C'est la raison pour laquelle j'ai voulu dans cet article vous faire découvrir des alternatives à l'avion, mais sans bien sur vous faire culpabiliser.

Flightshame: Est-ce vraiment une bonne idée ?

À ce sujet, mon avis est mitigé. Même si il est vrai que le transport aérien pollue énormément, et que je trouve utile d'en parler afin d'alerter sur le sujet. Je trouve également que culpabiliser les gens afin qu’ils abandonnent une partie de leur style de vie pour avoir ce label «durable». Ce n’est ni utile ni efficace.

Aujourd'hui il n'existe pas encore de réel alternative à l'avion pour les longs trajets. Et soyons honnêtes, peu d'entre nous peuvent se permettre de faire plus d'un grand voyage par an. En revanche, nous devons faire culpabiliser ceux qui se déplacent en jet privé pour assister à un sommet pour le climat. Les voyages d'affaire inutiles où les sujets discutés pourraient être résolus par un appel téléphonique ou bien une visioconférence. Les équipes sportives notamment, qui se déplacent chaque semaine en avion, même sur des petites distances et pour leurs ligues domestiques.

Ensuite, libre à ceux qui le souhaitent de faire leurs propres choix. Personnellement, je préfère voyager en train, en bus ou en bateau lorsque c'est possible. Aujourd'hui, il est possible de voyager de manière « responsable » et je n'ai pas l'intention d'arrêter.

flygskam alternative

Slow Travel: qu'est-ce que c'est ?

Le slow travel est un état d'esprit qui rejette les idées traditionnelles du tourisme et vous encourage à vous imprégner de votre environnement. À rester ouvert à de nouvelles expériences. Cet état d'esprit invite à être plus écoresponsable et sensible à l’environnement. En prenant le temps, on se permet d’utiliser des moyens de transport moins polluants et profitables à l’économie locale. 

Lorsque l'on est un slow traveler, on considère que se déplacer fait partie intégrante du voyage et que ceci doit être apprécié tout autant, sinon plus, que la destination finale.

En somme, le slow travel est une approche de voyage alternatif qui met l'accent sur le lien : avec les cultures, les populations, la nourriture et la musique locale. Il repose sur l'idée qu'un voyage est destiné à éduquer et à avoir un impact émotionnel dans le moment présent et pour l'avenir. Tout en restant durable pour les communautés locales et l'environnement.

Alternative au "Flygskam": Voyage en autocar, avantages et inconvénients

Le transport routier est de loin le plus grand émetteur de CO2. Cependant, ces émissions dépendent de plusieurs critères, à savoir:

  • la distance
  • le nombre de passagers par véhicule
  • le type de trajet

Lors d'un trajet plus long, de 500 km aller-retour environ. L'autocar est une bonne alternative car il n'émet en moyenne que 58,5kg de CO2 par passager. Moins par exemple que l'avion qui émet entre 145 et 241 kg de CO2 par passager pour la même distance. La voiture est également très polluante, avec une émission de 170,6 kg de CO2.

Les autres avantages de voyager en autocar, c'est que nous pouvons voyager de nuit. En règle générale, les départs et l'arrivée sont depuis le centre des villes. Ce qui me plaît particulièrement lorsque je voyage en autocar est de pouvoir découvrir plusieurs villes sans gaspiller beaucoup d'argent. Contrairement au voyage en avion, où très souvent la solution la plus économique est le voyage aller-retour.

Ce qui me plaît en revanche un peu moins, c'est que le voyage est relativement plus long. Il est toutefois possible d'optimiser son voyage en autocar en faisant des haltes dans des villes où on ne penserait pas forcément s'arrêter en avion. En voyageant en autocar, il n'est également pas nécessaire de se rendre à l'aéroport longtemps à l'avance à cause des contrôles de sécurité.

Alternative au "Flygskam": Voyage en train, avantages et inconvénients

Le transport ferroviaire est considéré comme l’un des modes de transport terrestre les plus performants d’un point de vue énergétique et environnemental, notamment en matière d’émissions de gaz à effet de serre. Le train connaît un renouveau, certainement à cause du flygskam et la croissant intérêt mondial pour un mode de vie plus durable.

Alors qu'entre 2014 et 2016, la tendance était à la suppression des trains de nuit en France mais aussi en Allemagne, en Espagne et en Italie. Aujourd’hui, ces lignes connaissent un net regain d’intérêt.

En 2016, la compagnie ferroviaire autrichienne (ÖBB) a racheté une partie des lignes allemandes, devenant leader du marché des trains de nuit en Europe. Depuis, le nombre de ses passagers a doublé. En Suisse, le trafic a augmenté de 25% depuis début 2019.

À mon avis, le train a très peu d'inconvénients, et c'est de loin mon moyen de transport favori. En plus des mêmes avantages que j'ai déjà cité, de l'autocar par rapport à l'avion. Le train est également plus confortable. Il est possible de se lever et de marcher dans le train et se rendre, par exemple au wagon restaurant. En train on peut également apprécier les paysages défiler. En règle générale ils sont plus jolis qu'une autoroute. Mais surtout, les économies d'une nuit d’hôtel en moins et une arrivée en centre-ville sans débourser 50€ pour le taxi.

Découvrir l'Europe en van aménagé

Le campervan est un moyen de voyager qui combine transport et hébergement. Depuis quelques années, il séduit toujours plus de nouveaux adeptes surtout grâce à la liberté qu'il offre. En effet, qu'il s'agisse d'un road-trip ou pour une escapade dans la nature. Avec un van aménagé vous pouvez voyager à votre rythme, librement et sans planifier.

D'un point de vue écologique, le voyage en van aménagé reste une meilleure option que l'avion. Les rejets de CO2 peuvent toutefois varier si vous voyagiez à 4 dans un petit van ou bien alors à 2 dans un gros camping-car.

Je trouve que le campervan est parfait pour ceux qui veulent être au contact de la nature et découvrir à leur rythme, tous les jours des nouveaux paysages. Aujourd'hui, des entreprises tels que Blacksheep proposent des vans en location dans de nombreux pays.

Laissez un commentaire 0 commentaires

Laissez un commentaire: