Guide des labels bio

Aujourd'hui, nous consommons de plus en plus de produits biologiques. En grande surface, dans les commerces ou en vente directe du producteur, les logos « bio » sont de plus en plus présents. C'est pour cette raison que j'ai décider de faire des recherches afin de vous fournir ce guide sur les labels bio

Étant toujours à la recherche de consommer de manière responsable, les produits bio, locaux et de saison sont pour moi très importants. Cependant, parallèlement à la prise de conscience du public au sujet de l’environnement et du développement durable. On voit également de plus en plus d’entreprises communiquer et orienter leurs actions marketing vers un positionnement écologique.  

Les secteurs de l’agroalimentaire, de l’informatique, des produits pour la maison, de l’énergie et de l’automobile sont ceux ou le greenwashing est le plus fréquent. La confusion peut venir principalement du fait qu’il soit autorisé de faire apparaître des allégations telles que “bio” ou “naturel” sur le packaging d’un produit sans que celui-ci ne possède réellement une certification.

Mais savez-vous en réalité ce qu'est un produit bio ? Quels sont les garanties du bio ? Ou quelle réglementation encadre les labels bio français et européens ? J'espère que ce guide va vous aider à y voir plus claire.

Quels sont les labels bio officiels ?

Pour permettre au consommateur de vérifier la traçabilité de produits alimentaires bio, 2 labels officiels existent :

  • Le logo AB : est le label français créé par le ministère de l’Agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt. Il atteste qu'un produit contient au moins 95% d'ingrédients agricoles certifiés bio. Le logo français AB est facultatif.
  • Le logo Eurofeuille : est le label européen des produits respectant le cahier des charges de l’agriculture biologique. Ce logo est obligatoire pour les produits bio. Il doit être accompagné d’une mention précisant l’origine des matières premières ainsi que du numéro de l’organisme certificateur. Ce numéro est composé du code international du pays de production du produit + BIO + numéro d'ordre, par exemple pour un produit fabriqué en France : FR-BIO-09. 

C'est quoi un produit bio ?

Un produit est considéré comme bio, seulement lorsque celui-ci est un produit agricole ou une denrée alimentaire qui est issu de l'agriculture biologique. Il faut notamment qu'il réponde aux exigences de la réglementation européenne, à savoir:

  • aucune utilisation de produits chimiques de synthèse (pesticides, engrais, désherbants...)
  • aucune utilisation d’OGM
  • respect du bien-être animal (transport, conditions d’élevage, abattage…)
  • pour les produits transformés, une quantité de 95 % au moins d'ingrédients issus de l’agriculture biologique.

Les produits pouvant être considérés par la certification bio sont : 

  • les produits agricoles non transformés (céréales, légumes, fruits, coton, lait, œufs, animaux)
  • les produits agricoles transformés destinés à l’alimentation humaine (pain, fromages, plats cuisinés)
  • les aliments destinés aux animaux (tourteaux de soja)
  • les semences et matériels de reproduction végétative.

À l'inverse, les produits suivants ne peuvent pas être considérés comme bio :

  • Les produits de la chasse et de la pêche (sanglier, sardine, etc.) car il n’est pas possible de contrôler leur alimentation et leurs conditions d’élevage.
  • L’eau et le sel car ils ne sont pas des ingrédients agricoles.
  • Les textiles, les cosmétiques, et autres produits transformés non destinés à l’alimentation humaine ou animale, ne relèvent pas de la réglementation relative à l’agriculture biologique et ne peuvent pas être certifiés biologiques au sens de cette réglementation.

Ces produits non alimentaires peuvent toutefois avoir des mentions et labels bio. Dans tels cas ces mentions relèvent de certifications privés ou associatives et ne relèvent pas de la certification bio européenne officielle.

complément alimentaire spiruline bio

Quels sont les labels bio des produits non alimentaires ?

il existe plusieurs labels environnementaux qui peuvent être attribués aux produits non alimentaires. L’agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) a listé les principales garanties de ces labels par type de produits, parmi eux ont retrouve notamment :

ecolabel label bio

Ecolabel Européen

L’Écolabel européen est un label écologique officiel porté par les pouvoirs publics. Il se distingue d’un label classique car il répond aux exigences d’une norme (ISO 14 024) qui lui conférent l’appellation d’écolabel. Les cahiers des charges du label sont définis afin de couvrir les principaux impacts environnementaux des produits sur l’ensemble de leur cycle de vie (de l’extraction des matières premières, à la fin de vie, en passant par la fabrication, le transport et l'utilisation). Ce label considère également la performance et qualité des produits, les aspects sanitaires et pour certaines catégories de produits, les aspects sociaux.

On peut trouver l’Écolabel européen sur les catégories de produits suivantes :

  • Entretien & nettoyage 
  • Hygiène & beauté 
  • Vêtements & chaussures
  • Mobilier
  • Literie
  • Textiles de maison
  • Bricolage & décoration
  • Papeterie & fournitures
  • Multimedia
  • Hébergements
  • Autres : lubrifiants, paillages, amendement pour sols…
guide labels bio ecocert

Écocert

Est un organisme de certification français crée en 1991. Il est agrée et accrédité selon la norme internationale (ISO Guide 65 - EN 45011). Le label Écocert se décline par catégories de produits et sous plusieurs visuels aux garanties très différentes, à savoir notamment:

  • Entretien & nettoyage
  • Beauté & hygiène
  • Vêtements & chaussures
  • Literie
  • Textiles de maison
  • Bricolage & décoration
  • Autres : parfums d’ambiance, bougies…
tco certified label bio

TCO Certified

Ce label garantit que les ordinateurs fixes et portables respectent l’environnement tout au long de leur cycle de vie (limitation des rejets toxiques, obligation de garantie de l’appareil…).

On peut trouver le label TCO Certified sur  les produits de la catégorie multimedia, dont :

  • ordinateurs fixes et portables,
  • écrans d’ordinateurs,
  • tablettes, téléphones portables, 
  • vidéoprojecteurs,
  • casques audio…
ecolabel nordique

Écolabel Nordique

Est un label environnemental d'origine scandinave. Délivré pour une durée de 3 ans, il encourage une conception durable des produits. Ce programme environnemental a été créé en 1989 par la Norvège et la Suède par le Conseil nordique. La Finlande a rejoint le dispositif en 1990, l’Islande en 1991 et le Danemark en 1997. À ce-jour, plus de 1 000 produits dans les catégories suivantes sont certifiés:

  • Entretien & nettoyage
  • Hygiène & beauté
  • Vêtements & chaussures
  • Mobilier
  • Literie
  • Textile de maison
  • Papeterie & fournitures
  • Multimedia
  • Autres : bougies, ustensiles de cuisine, jouets…
guide labels bio max havelaar

FairTrade Max Havelaar

C’est un label de commerce équitable, qui garantit une contribution au progrès économique et social des producteurs (prix équitable, revenus décents, possibilité de faire valoir leurs droits…). Ce label intègre progressivement des garanties environnementales, soit en s’association avec les labels Agriculture Biologique, soit en intégrant des critères sur le sol, l’eau, les produits de traitement, etc.

On peut trouver le label FairTrade Max Havelaar sur les catégories de produits suivantes :

  • Alimentation 
  • Café
  • Vêtements & chaussures
  • Literie
  • Textiles de maison
  • Jeux & jouets
  • Autres : fleurs coupées, bijoux, plantes et semences…
Alancienne produits bio de saison

Quelle réglementation encadre les labels bio ?

Tous les acteurs de la filière bio, doivent notifier leur activité auprès de l’Agence française pour le développement et la promotion de l’agriculture biologique (Agence BIO). Ils sont ensuite contrôlés par des organismes tiers agréés, comme Ecocert, Certipaq ou Qualité-France. De plus, la DGCCRF effectue des vérifications permanentes sur les produits commercialisés sur le territoire, qu’ils soient produits en France ou importés.

Concrètement, la réglementation impose que les produits répondent aux critères définis par chaque label. Cette réglementation se traduit généralement par le respect d’une procédure de reconnaissance devant un organisme de contrôle et la mise en place et le respect d’un cahier des charges spécifique. Le non-respect de la réglementation fait l’objet de sanctions propres à chaque label. Ces sanctions peuvent aller de la suspension ou même au retrait de l’homologation, ainsi qu’à des peines d’emprisonnement et au paiement d’une amende. Par exemple en cas d’utilisation ou de tentative d’utilisation frauduleuse d’un label ou d’une appellation d’origine.

Les agriculteurs sont contrôlés au minimum une fois par an, plus un contrôle inopiné. Quel que soit la conclusion du contrôle celui-ci est payant. En moyenne la certification bio coûte 0,5 % du produit fini. Entre 350€ et 800€ maximum suivant la taille de l'exploitation. 

Pour cette raison, mais également parfois pour des raisons idéologiques, certains agriculteurs ne sont pas certifiés bio alors qu'ils sont équivalents voir même meilleurs. 

En conclusion, pour avoir la garantie de produits bio, mon conseil est de privilégier le circuit-court. Si possible se fournir directement chez les producteurs, ou faire confiance à des organisations comme Àlancienne. Privilégiez également les produits locaux, de saison