La production de maté est-elle responsable ?

Le maté est un houx tropical qui ne pousse naturellement que dans la jungle entre le nord des plaines argentines et le sud de la forêt amazonienne. Aujourd'hui, très populaire grâce à ses vertus naturelles, ses propriétés énergisantes et des bienfaits avérés sur la santé. Mais qu'en est-il de son impact environnemental ? Découvrez dans cet article si la production de maté est responsable !

L'impact des super-aliments sur l'environnement

Les "super aliments" sont de plus en plus consommés dans les régimes alimentaires occidentaux, qui cherchent de nouveaux moyens de parvenir à une alimentation saine et écologique. Cependant, cette demande croissante augmente leur impact environnemental et social dans le monde entier, ce qui n'est pas toujours pris en considération.

Traditionnellement, les communautés locales exploitent ces cultures de manière durable depuis des millénaires. Cependant, étant donné qu'elles sont désormais considérées comme des super-aliments, elles sont devenues des produits mondiaux très demandés. La production de bon nombre de ces cultures est donc désormais contrôlée par de grandes entreprises qui privilégient le profit à court terme à la durabilité à long terme. L'emprise de ces sociétés pourrait continuer à éroder les systèmes locaux de production alimentaire qui, dans de nombreux cas, étaient sains, durables et socialement équitables pour des millions de communautés locales et d'agriculteurs.

⇨ à lire également mon guide pour tout savoir sur le maté !

calebasse yerba maté

Yerba maté, agriculture responsable de la culture à sa transformation

A l’état sauvage, l’arbre de maté devient adulte en une trentaine d’années. Il mesure alors aux alentours de 15 mètres et fleurit d’octobre à décembre. En culture, il ne mesure que 4 mètres en moyenne et conserve sa forme d’arbuste. Les plus importantes plantations de Yerba mate se trouvent entre le nord des plaines argentines et le sud de la forêt amazonienne.

Si l'agriculture de plantation augmente la production, elle a aussi un coût écologique. Comme d'autres écosystèmes déboisés, les plantations de yerba maté sont plus exposées à l'érosion et à la dégradation des sols, que de mauvaises pratiques de gestion des sols exacerbent.

Or, un tel modèle d'extraction n'est pas durable. C'est pourquoi les planteurs de maté ont progressivement commencé à adopter un modèle agroforestier, qui consiste à faire pousser d'autres arbres à côté des matés. Bien que ce modèle réduise la productivité des plantations, l'écosystème dans son ensemble en bénéficie car les autres arbres fournissent de l'ombre aux matés. Ceci permet aux feuilles de conserver davantage de nutriments et de saveur, des matières organiques supplémentaires qui améliorent l'humidité du sol et un autre système de racines qui empêche l'érosion. La culture intercalaire avec le pin Paraná, par exemple, a réduit l'érosion du sol et la perte d'humidité tout en améliorant la fertilité du sol. Lorsqu'elles sont gérées de manière durable, ces cultures intercalaires peuvent également aider les agriculteurs à diversifier leurs parcelles avec une autre source de revenus (principalement le bois et les fruits) et contribuer au reboisement de la forêt tropicale atlantique.

Planter des arbres de maté pour lutter contre la déforestation

Pour lutter contre la déforestation, les ONG internationales se sont emparées de l'agroforesterie comme d'une solution durable et génératrice de revenus. La yerba mate cultivée à l'ombre en est un premier exemple. Le World Wildlife Fund a lancé en 2001 un programme visant à créer des corridors forestiers reliant des zones forestières auparavant fragmentées en utilisant la yerba mate pour obtenir l'adhésion des communautés locales. En finançant, par exemple, des coopératives locales appartenant à des femmes, telles que La Hoja Completa. À peu près au même moment, la coopérative locale Titrayju a vu le jour pour faire bénéficier la communauté indigène de pratiques de production biologiques et écologiques. Guyra Paraguay, quant à elle, a acheté 7 000 hectares de terres dans le parc national de San Rafael (considéré comme un "parc de papier" dans le pays) afin de développer l'agriculture de maté à l'ombre aux côtés de plusieurs communautés indigènes. Enfin, la Fundación Moisés Bertoni a ensemencé 856 hectares avec environ 1,3 million de plants de maté dans le cadre d'un projet plus vaste de la Banque mondiale visant à reboiser la forêt tropicale du Paraná.

Pourquoi privilégier une marque de maté bio ?

Conscients des enjeux écologiques et environnementaux, les cultivateurs s'efforcent à réduire les dommages causés sur la forêt tropicale. Ils ont donc pour la plupart opté pour le biologique. De nombreux projets pour favoriser une culture durable et équitable sont également en cours. Ils sont encouragés dans cette démarche par les différentes marques de maté, qui y portent une attention particulière. 

De plus, la certification biologique garantit également l'absence de pesticides. Ainsi, choisir un maté, un thé ou une infusion dont le caractère biologique est garanti, c'est s'assurer de consommer une boisson saine et respectueuse de l'environnement.

Maté original bio

Maté intense bio

Maté torréfié bio

yerba maté bio
yerba maté affiné intense
yerba maté torréfié
  • Goût : Entre le thé vert et le café
  • Amertume modérée
  • Consommation : Traditionnelle ou infuseur
  • Idéal pour : Débutants et habitués
  • Goût : Très puissant
  • Coupe fine "à l'uruguayenne"
  • Consommation : Traditionnelle
  • Idéal pour : Habitués
  • Goût : Caramélisé
  • Arômes proches du cacao
  • Consommation : Traditionnelle ou infuseur
  • Idéal pour : Habitués

Est-ce qu'il existe des marques de maté responsable ?

Les marques de maté sont nombreuses. Notamment les marques originaires d'Argentine, Uruguay et Paraguay où le maté est une institution. Parmi elles ont peu citer Rosemonde, Canarias ou encore Cruz de Malta.

En France, La Bombilla est une marque de référence de maté. Distribuée dans plus de 200 magasins, elle détient des avis à son sujet très positifs sur internet. Il s'agit d'un maté originaire du Brésil, certifié 100% biologique par le label ECOCERT. Cet organisme de certification contrôle toutes les étapes de l'activité. C'est-à-dire de la production à la livraison.

⇨ Découvrez mon top 5 des meilleures marques de maté

Où acheter du maté équitable ?

Bien qu'aujourd'hui il soit assez facile d'acheter du maté en ligne, il peut parfois être encore difficile de s'en procurer en boutique, notamment hors des grandes villes. La Bombilla est une marque de maté française. Ce qui me plaît particulièrement, c'est sa démarche afin de proposer un maté de qualité, issu d'agriculture biologique et de commerce équitable ainsi que les nombreux avis positifs à son sujet.

Vous pouvez acheter le maté La Bombilla, dans plus de 200 boutiques et également en ligne. Directement sur LaBombilla.fr ou encore sur d'autres nombreuses market places.